TOLIARY

La réserve de Reniala littéralement, la forêt mère s’étend sur près de 60 hectares. Cette forêt d’épineux et de baobabs, gérée par l’association Reniala, est désormais une zone éco-touristique protégée.

Elle permet d’observer de nombreuses espèces uniques qui vivent dans le bush malgache, oiseaux, tortues, insectes ... Si vous souhaitez observer la faune, il vous faudra être matinal car ce sera sans doute le seul moment de la journée où vous aurez l’occasion de saluer le Capucin de Madagascar, un des plus petits oiseaux de l’île, le Monias ou Uratelornis.

maki reserve de renialaLa durée de cette visite des sentiers d’interprétation peut être très variable. Tout dépend de ce que vous souhaitez voir. La ballade classique sera consacrée aux arbres et aux plantes médicinales. La forêt joue un rôle important pour les pêcheurs vezo, car c’est là qu’on y trouve toutes les matières premières pour construire leurs pirogues : le balsa, le delonix et Didiera. Certaines plantes permettraient même d’enivrer les poissons quand la pêche est trop mauvaise ! Le point fort de la visite sera sans doute la rencontre avec l’ancêtre de la forêt, un baobab de plus de 1500 ans et de 13 m de circonférence.
Des circuits thématiques autour des insectes, des oiseaux ou des reptiles peuvent également être organisés. Depuis août 2011, Réniala participe à la conservation des lémuriens par la création du seul centre de protection et de recherches sur les Lémuriens saisis par les autorités du sud-ouest. Activité qui s’accompagne d’action de sensibilisation auprès des populations sur la nécessité de protéger les lémuriens, emblème de Madagascar.