TOAMASINA

Une succession interrompue de lacs, lagunes, rivières et cours d’eau qui longent la côte orientale malgache sur plus de 600 Km (de Toamasina à Mananjary) ont été reliés dès la fin du XIXème siècle par des canaux artificiels.

Les Pangalanes offrent au départ de Toamasina, d’exceptionnelles excursions d’une journée ou plus, à la découverte d’une végétation luxuriante et d’une population qui s’active tout au long du canal à de nombreuses tâches (pêche, commerce, transport…).

CANAL DES PANGALANES3

De Toamasina, il est conseillé d’aller en pirogue à moteur jusqu’à Akany Nofy (3 heures) et de s’arrêter sur les hauteurs du lac Ampitabe où la vue sur les Pangalanes est exceptionnelle. On y aperçoit également l’étroite bande de terre qui sépare le Canal de l’Océan Indien.

Le moyen le plus simple de vous rendre sur le Canal des Pangalanes reste le bateau, depuis le port fluvial de Toamasina, où des centaines de pirogues remplies de bois, de noix de coco et de poisson font escales. Certains sites sont accessibles en voiture/moto ou taxi brousse (Brickaville, Manambato), d’autres en train (Andranokoditra, Vohibola, Ambila lemaitso, Andevoranto), mais ils restent des moyens de transport peu fiables, surtout du point de vue des horaires… très aléatoires.