TOAMASINA

Depuis Toamasina, il est très facile de vous rendre sur les plus belles plages de la côte Est. Ces lieux de rêve vous donneront l’occasion de vous baigner dans des lagons, de flâner paisiblement sur les plages de sable fin en mangeant des petits beignets de crevettes ou de bonbon coco et de savourer l’air du grand large.

AMBODIATAFANA

A 23 km vers le nord de la RN5, pour passer un week end entre canal des panganales et océan indien. La mer, suite à plusieurs cyclones a formé des piscines naturelles où l’on peut se baigner tranquillement comme dans un lagon, car on y a pied. Attention quand même à ne pas trop s’éloigner vers le fleuve où les courants peuvent être plus forts. Il est bon de profiter de ce lieu pour y goûter des camarrons ou du poisson frais.

 Le Parc National se trouve à 280 Km au Nord de Toamasina, dans la région d’Analanjirofo. La réserve de biosphère est divisée en deux parties : un parc marin comprenant trois îlôts, Nosy Antafana, Nosy Rangontsy et Nosy Hely et un parc terrestre comprenant des forêts littorales. L’écosystème marin y est très attrayant, du fait de l’existence de récifs coralliens.

La petite île Nosy Mangabe est un lieu propice pour une visite nocturne où les visiteurs peuvent avoir l’opportunité d’observer le lémurien le plus impressionnant et bizarre : le Aye-Aye (Daubentonia madagascariensis).

Le parc national de Masoala se situe sur une presqu’île montagneuse, dont les pentes descendent jusqu’aux côtes où les rochers alternent avec les baies sablonneuses.

Ce parc est la plus grande aire protégée à Madagascar et abrite un pourcentage important d’espèces endémiques. En plus de la presqu’île montagneuse, trois parcs marins de récifs non loin des rivages et la réserve spéciale de l’îlot Nosy Mangabe peuvent être visités. La forêt majestueuse et humide garnit les pentes depuis la côte jusqu’aux sommets à environ 2000 m d’altitude. Ces forêts sont l’habitat des palmiers somptueux et souvent très localisés parmi lesquels sont le Voaniala madagascariensis et Marojejy a dariani, du côté de la faune se trouve aussi des espèces rares telles que le lémurien vari rouge (Varecia rubra), l’aigle serpentaire (Eutriorchis astur), et la chouette rouge ou Effraie de Soumagnei (Tyto soumagnei).

 

AOT5 part13 Moramanga Sainte Marie Page 01 Image 0004 MORAMANGA

À 112 km depuis Antananarivo Importante ville de passage entre Antananarivo et Tamatave, Moramanga est une étape intéressante et le point de départ de plusieurs excursions.