SAINTE MARIE

L’Île Sainte-Marie, c’est le paradis des baleines, l’attraction touristique majeure de fin juin à début octobre. Les baleines à bosses se reproduisent dans la baie d’Antongil et le détroit qui sépare l’île de Sainte-Marie de la Grande Terre est privilégié pour observer ce phénomène. La plupart des hôtels et des clubs de plongée de l’île organisent des sorties en mer à la rencontre des cétacés. L’engouement pour ce spectacle hors du  commun a conduit les opérateurs touristiques de l’île à créer un Code de Bonne Conduite dans le cadre de l’Association de protection des mammifères marins  CETAMADA.

CODE DE BONNE CONDUITE

Pour l’observation des baleines à bosse à Sainte-Marie Observer et Protéger L’Ile Sainte-Marie est un haut lieu de fréquentation des baleines à bosse, c’est une aire de reproduction, de naissance et d’éducation des baleineaux. Aussi l’observation durant la saison de juillet à septembre doit s’effectuer dans les meilleures conditions possibles pour éviter le stress, le dérangement et la fuite de ces géants des océans que vous êtes de plus en plus nombreux à observer.

Il est donc indispensable de respecter les règles de bonne conduite pour permettre une observation respectueuse de l’environnement et participer à la protection de ce patrimoine qui fait le renom de l’Ile de Sainte-Marie, car l’écotourisme est une véritable alternative contre la reprise de la chasse et est une source de revenus pour la population locale.

1. La distance d’observation minimale est fixée à 100 m pour un groupe de baleines de 1 à 3 individus, à 200 m  pour une mère et son baleineau ou de plus de 3 adultes.

2.   Ne jamais se diriger à plein régime sur les baleines.

3.  Approcher les baleines par le ¾ arrière, jamais de face. Ne jamais leur couper la route. Pour suivre une baleine ou un groupe de baleines, placer le bateau parallèlement à la direction prise par les animaux.

4. Ne pas placer votre bateau au milieu d’un groupe de baleines.

5. Ne jamais séparer une mère et son baleineau en passant ou en s’arrêtant entre eux.

6. A 800 m des baleines, réduire progressivement la vitesse du bateau à 5 nœuds jusqu’à la zone d’observation des 300 m.

7.  Lors de la fin de l’observation, tant que les baleines sont à moins de 300 m, garder le moteur au neutre ou coupé et ne pas redémarrer brusquement. Eviter les brusques changements de direction du bateau et de régime de moteur.

8.  Respecter un maximum de 3 bateaux présents dans la zone des 300 m autour d’une baleine ou d’un groupe de baleines. Veiller dans ce cas à ne pas encercler les animaux.

9. Il est interdit de nager et de toucher les baleines, les dauphins et tout autre mammifères marins*.

10.  la durée d’observation d’un groupe de baleines ne peut  excéder 60 minutes.

11.  Ne jamais fréquenter les mêmes sites d’observation ; un plan d’observation devrait être établi. * en attendant une modification ou dérogation des autorités compétentes  concernant la possibilité de nage avec  les mammifères marins.