MAHAJANGA

KATSEPY ET SES ENVIRONS

Situé à l’autre estuaire de Mahajanga. 45 mn de traversée originale de la Baie de Bombetoka en ferry boat avec un bain de foule durant le trajet. Le phare, des villages de pêcheurs, le cirque bleu, les mines de célestites de Sankoany (à 13 Km au sud) sont à découvrir.

A 450 km d’Antananarivo et à 114 km de Mahajanga sur la route nationale n°4, ce magnifique parc à forêt sèche caducifoliée, constitué de deux jardins botaniques, le lac Ravelobe, les canyons d’Ankarokaroka et le centre d’élevage de tortues est un site incontournable du Boeny.Ankarafantsika, de son origine « Garafantsy » ou «montagne épineux », constitue un des sites écotouristiques majeur du pays de par sa biodiversité faunistique et oristique exceptionnelle qui s’étend sur 135 000 ha : 8 espèces de lémuriens (1 diurne, 5 nocturnes et 2 mixtes), 129 espèces d’oiseaux dont 75 endémiques, reptiles endémiques locaux (caméléons, iguanes, serpents et tortues d’eau douce), 823 espèces de plantes avec 82% d’endémicité. 

Le parc se situe à 165 km au Sud-ouest de la Ville de Mahajanga. Il est constitué de deux péninsules, l’une à Ouest (Amparafaka), et l’autre à l’Est (Sada) et est constitué des deux grands écosystèmes très différents : un écosystème terrestre et un écosystème marin – côtier.Il est l’unique aire de répartition de la tortue terrestre Astrochelys Yniphora. Le Parc National Baie de Baly est connu pour ses immenses plages, sa diversité biologique dont les tortues marines, aquatique et terrestres (Angonoky endémique locale).

Situé à 221 km au Sud-Ouest de la ville de Mahajanga, à 55 km au sud de Soalala, et à 22 km au Nord-Ouest du village d’Andranomavo, c’est un lieu pittoresque de formations karstiques où les fameux « Tsingy bas », les grottes et murailles, forêt dense sèche semi-caducifoliée, savane, zone marécageuse, les canyons et piscines naturelles s’étendent sur 22 227 ha.

A 83 Km au nord-est de Mahajanga, la forêt communautaire d’Ankatsabe est une des forêts malgaches à haut degré de préservation en dehors de celles des Aires Protégées. Un tourisme villageois durable et responsable s’est développé avec l’appui du PGM-E/GIZ.

A découvrir : le village de Mariarano, la cité des lémuriens ou « Vohikomba », la forêt d’Ankatsabe, les mangroves et la diversité floristique et faunistique du site.